Home Conseils voyageurs Assurance voyage : Pourquoi et comment la choisir ?

Assurance voyage : Pourquoi et comment la choisir ?

Ecrit par Agathe 8 septembre 2018
Assurance Voyage : Pourquoi et comment la choisir ?

Quand on prépare un voyage, on pense rarement à l’assurance voyage… Ça a été le cas pour nous, où nous avons longtemps voyagé sans assurance. En pensant être déjà couverts par nos assurances et cartes bancaires en France.
La première fois où nous avons souscrit une assurance voyage, c’est quand on y a été obligé en partant au Canada pour notre PVT. Là-bas, avoir une assurance voyage est obligatoire pour pouvoir passer l’immigration. Si ce sujet vous intéresse, on vous a rédigé un article sur les choses à faire avant de partir pour un PVT Canada.

On espère toujours ne jamais en avoir besoin d’assurance. (Et 99,9% du temps, on en a pas l’utilité). Mais quand on sait combien coûte une simple visite à l’hôpital aux Etats-Unis, alors qu’une assurance voyage ne coûte que quelques euros par jour… Le calcul est vite fait !

Dans cet article, on va d’abord vous expliquer ce qu’est une assurance voyage, pourquoi faut-il en prendre une ou non, et enfin comment la choisir.

 

L’assurance voyage, c’est quoi ?

L’assurance voyage sert à vous couvrir à l’étranger. De manière générale, si vous voyagez hors Europe, il est conseillé de souscrire une assurance voyage pour la durée du séjour.

Selon les formules, une assurance voyage couvre :

  • Une annulation voyage : Si pour x raison (maladie, grossesse, licenciement…) vous êtes amenés à annuler votre voyage, vos frais d’annulations seront remboursés par l’assurance voyage.
  • Une assurance bagage : Si tout, ou une partie de vos bagages sont volés ou perdus, l’assurance voyage pourra vous rembourser une partie du montant total de vos affaires.
  • En cas de maladie : Si vous tombez malade en voyage et que vous devez aller consulter, faire une radio, être hospitalisé…
  • Une assistance rapatriement : Si votre état de santé nécessite un rapatriement en France, l’assurance voyage prendra en charge les frais de rapatriement. Petite chose à savoir, un rapatriement classique coûte en moyenne 30 000 € …
  • L’interruption du voyage : Si vous devez rentrer plus tôt que prévu (en cas de maladie, ou décès dans la famille proche par exemple), l’assurance voyage pourra vous rembourser certains frais (billets d’avion, nuits d’hôtel…)
  • Une responsabilité civile : Si vous avez un accident et que vous venez à blesser quelqu’un, l’assurance voyage prendra en charge les frais liés à toute procédure judiciaire.

 

Pourquoi faut-il prendre une assurance voyage ?

On pense souvent (et encore plus quand on est jeune), qu’une assurance voyage ne sert à rien. C’est vrai, 99% du temps elle ne nous servira pas. Mais un souci est vite arrivé. Et pas besoin d’un gros souci pour que cela coûte très cher.

Pendant notre road trip au Canada, j’ai eu une cystite au beau milieu de nulle part. Et je pense que toutes les filles en ayant déjà eu, savent très bien qu’il est impossible de rester plus de 24h avec une cystite sans se soigner. Déjà ça fait hyper mal, et surtout, ça peut dégénérer en pyélonéphrite (= infection des reins) = pas cool. Heureusement pour nous, mon père, (merci le papa docteur!) nous avait préparé une trousse de secours presque aussi grosse que notre valise ! J’ai donc pu l’appeler et il m’a dit quel antibio prendre en attendant d’arriver en ville, pour aller faire des analyses si j’étais toujours gênée. Sans antibio, j’aurai sûrement été très mal, voire fini à l’hôpital…
Je vous évite les détails de la fois où j’ai bu un thé pas suffisamment chaud au Sri Lanka…
Et la fois où Valentin a perdu le contrôle de la voiture sur des graviers et où on a bien failli finir dans un arbre…
Bref, on pense pouvoir éviter tout problème en faisant attention, mais c’est faux. Les problèmes, ça n’arrive pas qu’aux autres.

 

L’assurance voyage des cartes bancaires

Aujourd’hui chaque carte bancaire propose une assurance voyage. Avec une carte bancaire classique, l’assurance voyage est insuffisante voir nulle. Par contre, si vous avez une carte bancaire VISA Premier, ou MASTERCARD Gold, vous disposez déjà de plus de garanties. Pour tout séjour de moins de 90 jours, payés avec la carte.

Avec une carte bancaire classique, le plafond pour les dépenses de santé est de 11 000 € pour les MASTERCARD, et 12 000 € pour les VISA. Et l’assurance couvre uniquement les dépenses de santé. Pas d’assurance en cas d’annulation voyage, d’assurance pour les bagages, ou encore de responsabilité civile.

Par contre, avec une carte VISA Premier ou MASTERCARD Gold, c’est différent. En plus d’avoir une assurance voyage gratuite, valable 90 jours, voilà leurs caractéristiques :

Les caractéristiques d’une carte bancaire MASTERCARD Gold sont :

  • Plafond dépenses de santé : 155 000 € (franchise de 70 €)
  • Annulation voyage : 5 000 € (couverture si décès d’un membre de la famille, préjudice grave à votre domicile ou licenciement économique)
  • Responsabilité civile : 2 000 000 €

Les caractéristiques d’une carte bancaire VISA Premier sont :

  • Plafond de dépenses de santé : 155 000 € (franchise de 50€)
  • Annulation voyage : 5 000 € (couverture si décès d’un membre de la famille, préjudice grave à votre domicile ou licenciement économique)
  • Responsabilité civile : 1 525 000 €

Mais attention, les remboursements se font en complément de la sécurité sociale. En cas de soucis, il faut donc d’abord se tourner vers votre sécurité sociale pour un premier remboursement, et ensuite vers votre banque. Cette dernière remboursera le complément en fonction de ses conditions. Les conditions peuvent varier d’une banque à l’autre, pensez donc à bien vous informer si vous décidez de choisir uniquement l’assurance voyage de votre carte VISA Premier ou MASTERCARD Gold.

 

La sécurité sociale et assurance voyage

Il faut savoir que lorsque vous partez à l’étranger, vous conservez vos droits à la sécurité sociale pendant 1 an. Au-delà d’un an, vous êtes radié. Avant de partir au Canada, j’avais lu qu’il fallait prévenir la sécurité sociale de notre départ, et même si nous partions moins d’un an. Chose que nous avons donc donc faite. Nous ne sommes finalement partis que 4 mois, et Valentin n’a eu aucun souci en rentrant. Mais pour ma part, la sécurité sociale m’avait radiée ! J’ai mis plus d’un an avant de récupérer une carte vitale valide… On n’aura jamais eu la raison de cette radiation, (très probablement une erreur de leur part…), mais j’ai été bien embêtée !
Petit conseil donc… Si vous savez très bien que vous partez moins d’un an, ne les prévenez pas !! 

 

Si vous partez en voyage en Europe

Lorsque vous partez en Europe, vous êtes couvert par la sécurité sociale européenne.

 

Si vous partez en voyage hors Europe

Mais si vous partez hors Europe, vous n’êtes plus couvert ! Sauf accord de la sécurité sociale avec le pays.

De plus, si vous partez en Europe ou dans un pays ayant un accord avec la Sécurité Sociale, vous êtes couvert sur les barèmes de la France. Donc si vous partez dans un pays qui a des frais médicaux beaucoup plus élevé (Etats-Unis par exemple), vous devrez payer la différence de votre poche !  Pour Valentin qui dépend de la Sécurité Sociale Classique ( Ameli), ça passe encore… Mais pour moi qui dépend de la Sécurité Sociale des indépendants… Autant dire que ça revient à tout payer soi-même.

En conclusion, même avec une carte VISA Premier ou MASTERCARD Gold, les assurances voyages de ces cartes sont bien souvent insuffisantes en cas de soucis de santé.

Aussi, par rapport à la couverture proposée par votre carte VISA Premier ou MASTERCARD Gold, une assurance voyage propose :

  • Une durée de couverture plus longue
  • Une meilleure couverture santé, avec des plafonds généralement plus élevés et parfois l’absence de franchise
  • Une assurance annulation moins restrictive
  • Une assurance bagages plus importante

Et surtout, pour quelques euros par jour, elle permet de partir l’esprit tranquille !

 

Comment choisir une assurance voyage ?

Chacun doit choisir une assurance qui lui convient, et en fonction de ses besoins. Mais sur le marché des assurances, il est facile de s’y perdre…

Lorsqu’on choisi une assurance voyage, il faut bien faire attention aux clauses et aux critères.

Assurance
bagage

Si vous voyagez avec des choses de valeurs dans vos bagages, cette option peut-être utile. Si vous voyagez avec un appareil photo haut de gamme, ordinateur etc… On vous conseille quand même  de les prendre avec vous en cabine… (rien que pour la manière dont ils sont traités lors du remplissage des soutes)

Assurance responsabilité civile

Il s’agit des dommages corporels et matériels que vous pouvez faire à un tiers, plus l’assistance juridique. Par exemple : Vous renversez un cycliste en voiture, et celui-ci, en plus d’avoir la jambe cassée, porte plainte contre vous. Cette assurance est hyper importante si vous voyagez dans un pays où les frais médicaux sont élevés (aux Etats-Unis par exemple…)

Assurance sports extrêmes

La quasi-totalité des assurances ne couvrent pas la pratique de sport dangereux. Logique ^^ Donc si vous prévoyez d’en faire pendant votre séjour, renseignez-vous sur des options pour ajouter une couverture. En plongée par exemple, un accident de dépressurisation est vite arrivé… Sachez quand même que certains clubs proposent des assurances lors de la réservation.

 

Assistance voyage

Si vous vous faites voler votre portefeuille, si vous avez besoin de déposer une plainte… Cette assistance est souvent en supplément dans les assurances voyages.

Décès

En cas de décès, toutes les assurances proposent de couvrir les frais : rapatriement du corps, cercueil, prise en charge du voyage pour un membre de la famille…

 

La prise en charge des frais médicaux dépensé sur place

Avec une assurance voyage, vous serez remboursé des frais médicaux engagés sur place. Achat de médicaments, consultations…
À condition de présenter la facture.

Rapatriement
et assistance

À moins de tomber gravement malade dans le fin fond d’un pays pauvre, les rapatriements sont rares. Il faut vraiment que le pays dans lequel vous vous trouvez n’ait pas accès aux soins suffisants.

Ce point-là est donc facultatif en fonction du pays où vous vous rendez.

 

Quelle assurance choisir ?

Pour notre PVT Canada

Pour notre PVT Canada, on avait lu pas mal de comparateurs d’assurances et on avait choisi de partir avec l’assurance Globe PVT de ACS.

Ce contrat, crée spécialement pour les PVT avec le site de PVTistes.net, a plusieurs avantages par rapport aux autres  :

  • Il est possible de payer en 3 fois sans frais (tout en s’y prenant quelques mois à l’avance, car la totalité doit avoir été payé avant le départ.)
  • Si on rentre plus tôt que prévu, on est remboursé des mois non utilisés (s’il reste au moins 2 mois). Et ce en ayant fait ou non des demandes de remboursement pendant la durée du séjour.
  • Il est possible de faire une demande de remboursement de soins inférieurs à 500€ directement par email. Plus besoin d’envoyer la facture par courrier et attendre des semaines avant d’être remboursés…

Pour en savoir plus sur les garanties et tarifs de l’assurance Globe PVT, n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site d’ACS – Globe PVT.

 

Pour notre prochain voyage hors Europe

On a de nouveau eu besoin de comparer des assurances, et on a de nouveau choisi de partir avec ACS. Mais cette fois-ci avec leur contrat Globe Partner.

Parmi ses avantages :

  • Le contrat fonctionne pour tout le monde, partout dans le monde. Y compris pour les PVT, même si le contrat Globe PVT reste plus adapté.
  • Il est possible de payer en 3 fois sans frais (tout en s’y prenant quelques mois à l’avance, car la totalité doit avoir été payé avant le départ.)
  • Il est possible de faire une demande de remboursement de soins inférieurs à 300€ directement par email. Plus besoin d’envoyer la facture par courrier et attendre des semaines avant d’être remboursés…

Alors c’est sûr, on peut trouver encore mieux niveau couverture, mais on trouve que c’est suffisant 🙂 D’autant plus si ce sont des séjours de moins de 90 jours, pendant lesquels on n’emporte pas toute notre fortune.

De nouveau, pour en savoir plus sur les garanties et tarifs de l’assurance Globe Partner, n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site d’ACS – Globe Partner.

 

Pour conclure cet article, on dirait que souscrire à une assurance voyage n’est pas du tout quelque chose d’obligatoire, mais pour des séjours hors Europe, elle permet de partir l’esprit tranquille !

 

* Cet article contient des liens d’affiliation. Nos propos restent cependant totalement libres.

Nous laisser un petit mot !