Home Canada PVT CANADA : Comment on l’a obtenu du premier coup

PVT CANADA : Comment on l’a obtenu du premier coup

Ecrit par Agathe 3 août 2018
PVT Canada : comment on l'a obtenu du premier coup

Vous le savez sûrement, en 2016, on a obtenu notre Graal, le PVT Canada ! Et du premier coup ! #Badass Ce fameux visa qui nous a permis de claquer notre démission, et partir à l’aventure de l’autre côté de l’Atlantique ! Aaaaah si on avait su  qu’on s’apprêtait à passer jusqu’à 21 jours sans douche… On aurait probablement jamais fait la demande. Quoi que… Allez, on vous avoue, aujourd’hui ça nous arrive de nous refaire un marathon 21 jours sans douche, juste pour avoir l’impression d’y être encore… ahah, c’est faux. Bref.

 

Le PVT, c’est quoi ?

 

Le PVT (Permis Vacances Travail), est un visa qui vous permet de partir à la découverte d’un pays étranger, tout en ayant le droit d’y travailler. Aussi connu sous le nom de “Working Holiday Visa”, (Ah tout de suite, en anglais, ça sonne mieux !) il existe aujourd’hui des PVT pour différents pays : Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Mexique, Japon, et j’en passe…

Le PVT Canada est réputé pour être l’un des plus difficile à obtenir… Car en plus d’être un des PVT plus demandé, contrairement à l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, le Canada a un quota de places disponibles chaque année !  Si je ne me trompe pas, l’année où on en a fait la demande, il y avait un quota de 6 400 places, pour plus de 50 000 demandes… Et pourtant, on l’a eu tous les deux du premier coup !  (Ou presque).

Ce quota change chaque année. En 2017 il était initialement de 6 550 places, mais il a augmenté pour finalement arriver à 11 050 places. En 2018, idem le quota avait initialement été fixé à 6 550 places, pour finir à 7 950 places.

 

 

Les conditions pour obtenir un PVT Canada

 

Pour demander un PVT Canada, il faut remplir certains critères :

  • Être de nationalité Française (ou Belge, mais du coup les quotas sont différents)
  • Avoir entre 18 et 35 ans (30 ans seulement pour les Belges),
  • Avoir un passeport en court de validité
    (on vous recommande grandement de refaire votre passeport AVANT votre demande, si jamais il ne sera pas valable pour la durée totale de votre PVT. Ça vous évitera bien des complications…)
  • Avoir des économies de côté. Au moins 2500$CAD, soit environ 1650 €,
  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT Canada après 2015,
  • Être en bonne santé (on pourra vous demander de passer une visite médicale),
  • Avoir un casier judiciaire vierge,
  • Souscrire une assurance maladie, hospitalisation et rapatriement pour la durée de votre séjour. Cette assurance sera demandé lors du passage à l’immigration à l’aéroport canadien.

  • Et enfin, même si vous êtes en couple, vous devez remplir deux demandes distinctes.

 

 

Retour sur notre expérience du PVT Canada

 

Depuis 2016, la demande de PVT Canada se fait entièrement en ligne. Quand on a demandé nos visas de stage en 2013, tout se faisait encore via papier.  Il fallait pouvoir prouver avec le cachet de La Poste, qu’une certaine date d’envoi avait bien été respectée… Quelle galère / stress ! Surtout quand certains documents dont on avait besoin pour finaliser notre demande tardaient à arriver ! Mais qui dit demande en ligne, et quota… dit bugs informatiques et serveurs surchargés !! 

 

Lorsqu’on a fait notre demande de PVT Canada, on était chacun à nos boulots respectifs … Et je me souviens avoir regardé les secondes défiler sur l’horloge de mon écran, prête à cliquer dès que le chiffre passait à 10 : 00 ! Valentin de même de son côté… Mais forcément, on savait que tout le monde allait faire pareil que nous ! Rajoute à ça le stress que ton boss (qui t’as fait signer ton CDI un mois à peine avant) passe derrière ton écran à ce moment-là, et te vois trafiquer un truc sur le site de l’ambassade du Canada… Autant dire qu’on a rarement connu des matinées aussi stressantes !
Il y a eu trois sessions au total, à deux semaines d’intervalles. J’ai réussi à avoir ma place dès les premières secondes de la première session… Valentin par contre a essayé une fois, puis deux… Puis m’a finalement demandé de le faire à sa place à la troisième et dernière session. Et je l’ai eu ! Ouf ! C’était notre dernière chance pour l’avoir tous les deux la même année.

Malheureusement aujourd’hui il ne suffit plus d’être rapide… Les invitations sont envoyées par ronde, et par tirage au sort… Ces rondes ont généralement lieu toutes semaines environ, jusqu’à épuisement du quota. Donc croisez les doigts, sortez votre patte de lapin, marchez dans une crotte de chien du pied gauche et ne vous essuyez plus les pieds jusqu’à l’épuisement des quotas !

 

 

Documents nécessaires pour demander un PVT Canada

 

Si vous êtes tirés au sort, vous devez ensuite  :

  • Avoir un passeport en cours de validité,
  • Présenter un CV à jour (avec toutes vos expériences et périodes d’inactivité)
  • Remplir un formulaire sur votre famille (oui oui, on va vous demander le deuxième prénom de votre père…)

Comme dit plus haut, on vous recommande très fortement d’avoir vérifié votre passeport des mois avant la demande, d’avoir préparé votre CV pour le jour J, mais aussi d’avoir déjà demandé votre casier judiciaire. Ça vous fera toujours ça de moins à penser par la suite.

 

 

La procédure pour demander un PVT Canada

 

Depuis 2016, l’année où on a obtenu nos PVT Canada, le processus a progressivement changé…

Aujourd’hui, il faut d’abord :

  • Vous créer un compte MonCIC. Vous trouverez un tutoriel très bien expliqué sur le site de Pvtistes.net
  • Remplir votre profil de candidature,
  • Soumettre une candidature dans le bassin de candidats dans les catégories EIC (Expérience Internationale Canada) de votre choix. A savoir PVT.
  • Une fois votre candidature soumise, vous devez attendre d’obtenir une invitation par email pour présenter votre demande et passer à la seconde étape (c’est-à-dire la demande de PVT). Ces invitations sont envoyées par rondes, où des candidats sont tirés au sort. C’est surtout ça qui a changé depuis notre demande. Quand on a fait nos demandes de PVT, il fallait juste être le plus rapide !
  • Une fois votre invitation reçue, vous avez 10 jours pour l’accepter ou la décliner.
  • Une fois l’invitation acceptée, vous avez 20 jours pour finaliser la demande. Vous devez alors fournir des documents, payer les frais de participation…
  • Si vous avez parfaitement rempli votre demande (j’insiste sur le parfaitement ! On fera bien attention à ne pas faire d’orthographe sur ses deuxième et troisième prénoms etc…) vous recevrez une lettre d’instructions sous 24h qui vous demandera vos données biométriques. Vous disposez ensuite de 30 jours pour faire vérifier votre identité, fournir vos empruntes digitales, et vous faire prendre en photo, dans l’un des centres de Demande de visa du Canada. Ça rigole pas !
  • 8 semaines plus tard, vous recevrez une lettre d’introduction (LI) valide 12 mois. Vous disposez alors de 12 mois pour entrer sur le territoire canadien, et activer votre PVT, valable ensuite 2 ans à partir de la date d’activation.

 

 

Les frais de participations pour un PVT Canada

 

Pour votre demande, vous devez payer :

  • 150 $CAD lors de votre participation à l’EIC,
  • 100 $CAD lors de votre demande de PVT
  • 85 $CAD lors de la collecte de vos données biométriques

Ce qui nous fait un total de 335 $CAD, pour 2 ans d’aventure, ça va !

 

 

Nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté

 

Si vous voulez obtenir votre PVT Canada le plus rapidement possible, il faut mettre toutes les chances de votre côté ! Il vous faut donc :

  • Être hyper organisé,
  • Avoir tous les documents (même facultatifs) dont vous aurez besoin, et ce, bien avant l’ouverture des quotas,
  • Être motivé, et ne surtout pas vous laisser décourager par les autres qui vous diront “Une chance sur 8 ?! Mais tu l’auras jamais c’est pas la peine !”. La preuve, on était deux, et on l’a eu tous les deux la première année où on l’a demandé ! Et chaque année, plus de 6 000 personnes l’ont quand même !
  • Suivre le compte twitter de l’ambassade du Canada en France @AmbCanFrance, qui vous préviendra de l’ouverture des quotas.
  • Aller régulièrement sur le site de PVTistes.net, un site spécialisé dans les PVT et avec toutes les informations dont vous aurez besoin. On vous conseille d’aller jeter un oeil à leur article sur les 9 erreurs à ne pas commettre lors de votre demande.
  • Paramètrer votre boîte mail de façon à ce que les emails de MonCiC n’arrivent pas dans vos spams. (Chaque année, des dizaines de candidats loupent leur invitation, et comme il n’y a que 10 jours pour répondre, ils passent à côté de leur PVT !). Pour la plupart des boites mails, il suffit d’ajouter *@cic.gc.ca à vos contacts.
  • Pendant les rondes, consultez régulièrement votre profil MonCiC. Au cas où vous auriez reçu une invitation mais pas de mail…

 

 

Les choses à savoir pour un PVT Canada

 

  • Pendant la durée de votre PVT Canada, vous pouvez sortir autant de fois que vous le souhaitez du territoire Canadien. Pas de soucis donc pour aller passer Noël chez papa maman !
  • Vous devez avoir une assurance maladie, hospitalisation et rapatriement pour la durée de votre séjour. Cette assurance sera demandé lors du passage à l’immigration à l’aéroport canadien. Si vous n’avez souscrit que 3 mois d’assurance avant de partir, votre PVT aura une durée de validité de 3 mois… Notre conseil donc, souscrivez bien 24 mois d’assurance, même si oui c’est toujours embêtant de devoir tout payer d’un coup… Quitte à demander un remboursement si vous décidez de mettre fin à votre PVT avant les 24 mois. On vous en dit plus dans notre article sur les formalités avant le départ.
  • Si finalement, vous changez d’avis et vous ne souhaitez plus partir au Canada, votre chérie n’a pas eu son PVT, et vous ne voulez pas partir sans elle ou autre, deux solutions :
    • Vous annulez votre demande AVANT la réception de votre lettre d’introduction. Vous serez ainsi remboursé des frais de participation et ce sera comme si vous n’avez jamais participé au PVT Canada. Et surtout, vous laissez une place à quelqu’un d’autre, et ça, c’est cool !
    • Vous annulez votre demande APRES la réception de votre lettre d’introduction. Dans ce cas-là, aucun remboursement ne sera possible, vous serez considéré comme détendeur d’un PVT Canada, impossible donc de refaire une demande par la suite, et surtout, votre place sera perdue…
  • Pour faire du WWOOfing au Canada (travailler bénévolement chez un hôte contre le gîte et le couvert), vous avez besoin d’un PVT !

 

 

Les alternatives si vous ne réussissez pas à avoir votre PVT Canada

 

Si jamais au bout de plusieurs années, vous ne réussissez toujours pas à obtenir votre PVT Canada… Il existe d’autres solutions pour pouvoir y aller quand même :

  • Si vous êtes en couple, et que l’un d’entre vous seulement à eu son PVT Canada, vous avez plusieurs options :
    • 1 // Retenter l’année prochaine : Après avoir reçu votre invitation, vous pouvez la refuser afin de retenter tous les deux votre chance l’année prochaine.
    • 2 // Retarder au maximum votre départ : Vous acceptez l’invitation, et disposerez de 12 mois pour entrer sur le territoire Canadien et ainsi activer votre PVT. Votre moitié aura donc le temps de retenter sa chance l’année prochaine.
    • 3 // Votre conjoint vous suit au Canada en tant que touriste. Certains conjoints peuvent obtenir des autorisations de séjour en tant que touristes allant de 6 mois à 2 ans. Ça dépend surtout de l’agent de l’immigration… Dans tous les cas, le conjoint doit prouver qu’il a suffisamment d’argent pour rester au Canada sans travailler.
    • 4 // Vous obtenez un boulot dans les catégories A, B ou 0 au Canada. Votre moitié pourra ainsi faire une demande de permis de travail ouvert en tant que conjoint de travailleur qualifié. Encore une fois, tout est parfaitement expliqué sur le site de Pvtistes.net

 

  • Si vous êtes seul, où qu’aucun de vous deux n’a reçu d’invitation :
    • Vous pouvez partir en tant que touristes. Vous n’aurez pas le droit de travailler, mais vous pourrez visiter le pays pendant une durée de 6 mois maximum. Encore une fois, tout dépendra de l’agent d’immigration qui vous accueillera au Canada. Pas besoin de visa, mais il vous faudra demander une Autorisation de Voyage Electronique (AVE), même principe que l’ESTA pour les Etats-Unis.
  • Et enfin, vous pouvez partir dans un autre pays pour y faire un PVT. Certains pays n’imposent pas de quota, comme l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande…

 

 

Faire une demande de PVT Canada c’est fatiguant, stressant et on manque de se faire un ulcère à chaque ronde, mais ça vaut tellement le coup ! Alors essayez toujours ! Vous n’avez rien à perdre… Et savoir que ce Graal est si difficile à obtenir, n’en fera qu’augmenter sa valeur à vos yeux ! 😉 Au pire, si vous ne l’avez pas du premier coup, ce sera pour l’année suivante, ou celle d’encore après ! Mais ce qui est sûr, c’est qu’en écoutant les gens qui vous disent que vous ne l’aurez jamais, et en ne faisant pas de demande, vous ne risquez définitivement pas de l’avoir…

Sur ces belles paroles, une fois votre PVT Canada en poche, il vous restera maintenant la partie fun (mais LOOOOL), vous occuper des démarches administratives avant le grand départ !

Vous aimerez aussi

Nous laisser un petit mot !