Home Europe ROAD TRIP LAPONIE #1 Le Mont Saana à Kilpisjärvi

ROAD TRIP LAPONIE #1 Le Mont Saana à Kilpisjärvi

Ecrit par Agathe 18 mars 2018
Mont Saana Finlande Kilpisjärvi Enontekio

Si vous avez lu notre article sur notre itinéraire, vous savez qu’à peine arrivés à Rovaniemi, nous avons directement pris la route E8 pour Kilpisjärvi. Notre vraie première étape donc, était de gravir le mont Saana

 

Le Mont Saana, montagne sacrée des Sames

Le mont Saana est une montagne sacrée de Sames, peuple autochtone de la Laponie.  Situé tout au nord de la Finlande, au pied du village de Kilpisjärvi dans la commune d’Enontekio, ce mont fait parti des Alpes scandinaves. On le reconnait parmi les autres monts environnants, de part sa forme un peu particulière. Un peu comme une vague. Ce qui en fait d’ailleurs un des sommets les plus connus du pays. Son altitude est de 1 029 m au dessus du niveau de la mer, et 556 m au-dessus du lac de Kilpisjärvi. C’est un des rares sommets dépassant les 1 000 m en Finlande. On l’aperçoit depuis la route, plusieurs dizaines de kilomètres avant d’arriver au village…

Kilpisjärvi ne compte qu’une centaine d’habitants, mais le mont Saana en fait l’une des destinations les plus connues de Finlande. Sans pour autant être touristique. Nous y sommes allés en plein hiver pour découvrir la Laponie sous la neige, mais cet endroit peut être visité toute l’année ! Aurores boréales en hiver, soleil de minuit en été, la couleur des feuilles en automne…  Kilpisjärvi est aujourd’hui considéré comme LE paysage de Finlande.

C’est d’ailleurs là-bas, que nous y avons vu notre première aurore boréale…

 

Randonnée Mont Saana Laponie Finlande

L’ascension du mont Saana

Plusieurs randonnées permettent l’ascension du mont Saana. Elles commencent toutes depuis le Kilpisjärven Retkeilykesus (centre de randonnée). Et durent de quelques heures à quelques jours. La plus rentable temps / durée étant celle menant au sommet du mont Saana en “seulement” 4 km (aller simple). Pour la suivre rien de plus simple, elle est balisée tout le long par des petits bâtons orange. Arrivé au sommet, on a une magnifique vue sur tout le lac Kilpisjärvi, les sommets norvégiens et suédois…

Pendant le premier kilomètre de l’ascension du mont Saana, on traverse d’abord une forêt de bouleau, pour ensuite quitter la végétation et commencer à monter… (742 marches d’une traite lorsqu’il n’y a pas de neige, on vous laisse imaginer avec !) Ensuite la montée devient (un peu) moins raide jusqu’au sommet.

 

Que faire en laponie finlandaise hiverQue faire Laponie Finlandaise Hiver

 

Lorsque nous avons fait cette rando il faisait -26°C en bas, donc un peu moins en haut. Mais quand on grimpe, on se réchauffe super vite ! (Même si en à peine 10 minutes, nos écharpes et poils de capuches étaient gelés à cause de notre respiration ^^.) Bien sûr, à condition de ne pas faire de pause trop longue… On s’est arrêtés pour prendre quelques photos, et on a bien failli ne pas repartir ! Le froid ayant eu raison de nos mains / pieds.

 

Ascension Mont Saana Laponie FinlandaiseAscension Mont Saana Finlande Ascension Mont Saana Finlande Kilpisjärvi Enontekio

Faire l’ascension du mont Saana à pieds, ou en raquettes ?

 

Notre hôte (Saivaara Cottages) nous avait prêté des raquettes, nous l’avons donc faite en raquettes. Mais il est tout à fait possible de la faire à pieds. Pendant l’ascension nous n’avons croisé que deux petits groupes, et ils étaient tous à pieds.

Nous avons mis un peu plus de 3h pour arriver en haut, et seulement une heure pour redescendre. La distance qui reste à parcourir est indiquée tous les kilomètres durant les 3 premiers kilomètres. Puis tous les 100 m durant le dernier. Ce qui m’a valu un “Regarde, on voit le dernier panneau ! On est bientôt arrivé là!” plein d’espoirs de Valentin, alors qu’il nous restait encore 900 m… ahah

Randonnée en raquettes Laponie FinlandaiseVoyage en Laponie FinlandaiseVoyage en Laponie Finlandaise Voyage en Laponie FinlandaiseVoyage en Laponie Finlandaise Ascension Mont Saana en raquettes Laponie Finlandaise

 

En bref, l’ascension du mont Saana, même si elle est assez dure, vaut carrément le détour ! Les cuisses nous brûlent tellement dès le 2 ème kilomètres qu’on a qu’une seule envie, c’est de faire demi-tour. Mais une fois arrivés en haut, les paysages sont tellement canons qu’on est supers contents d’avoir continué jusque là…

 

 

Vous êtes sur Pinterest ?

N’hésitez pas à nous suivre sur notre compte Faistesvalises !
Vous pouvez même épingler cet article pour le garder bien au chaud 😉

Monter en haut du Mont Saana en Finlande

 

On se retrouve bientôt avec un nouvel article sur notre balade en chiens de traineau à Ivalo
et sur notre safari en motoneige à Saariselkä !

Vous aimerez aussi

Nous laisser un petit mot !