Home USA Olympic National park, organiser sa visite

Olympic National park, organiser sa visite

Ecrit par Agathe 12 juillet 2017
Olympic National Forest

Après notre roadtrip en Oregon, on continue avec un parc abritant l’une des plus belles forêts humides du monde… L’Olympic National Park. Ce parc national est situé dans l’état de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis. Il est connu pour ses fameuses “rain forest“, ses paysages de montagne et ses plages. De plus, il englobe une partie du massif des montagnes Olympiques, d’où son nom. On a beaucoup aimé ce parc !
On vous donne donc quelques infos si-dessous, sur comment organiser votre visite à l’Olympic National Park, et les randonnées qu’on vous conseille 🙂

 

Organiser sa visite de l’Olympic National Park

Nous sommes arrivés dans le parc par le sud de la péninsule Olympique. En traversant des sapins de 40 m, une petite pluie, de la brume et un silence glauque interrompu par le croassement d’un gros corbeau… Autant vous dire qu’il ne manquait plus qu’un mec pâle avec des dents pointues… Et on était dans Twilight ! Ahah. (D’ailleurs, une partie du film a été tournée à Forks, une ville de la péninsule Olympique).

 

Olympic National Forest

 

La meilleure période pour visiter le parc

La meilleure période pour visiter l’Olympic National Park s’étend de juin à septembre. Il pleut moins que le reste de l’année et toutes les routes sont accessibles. Mais le brouillard reste néanmoins très fréquent, et les températures dépassent rarement les 20°C le long de la côte. Par contre, en octobre, les touristes se font plus rares…

 

Le climat

Dans le parc, la végétation est très dense, et les arbres sont presque entièrement recouverts de mousse… Mais non, ce n’est pas parce qu’il fait 40°C, c’est juste qu’il fait très très très humide. Car en un an, il pleut en moyenne 4 mètres d’eau ! (Pour comparer, il pleut environ 60 cm d’eau à Paris…) D’où les appellations de “rain forest”. Au mois d’août, la température moyenne est de 16°C, et ça en fait le mois le plus chaud de l’année. Par contre, en décembre, mois le plus froid, la température moyenne est de 4°C.

 

Les animaux que l’on peut croiser

Des centaines d’espèces d’animaux vivent dans le parc : marmottes, ours noirs, pumas, lynx, renards roux, coyotes, daims, biches, chèvres des montagnes, élans, … On peut également apercevoir des loutres, baleines, otaries, phoques et autres mammifères marins près du littoral.
Aussi, au moment de la migration (2 fois par an),  plus de 20 000 baleines grises passent à moins de 3 km de la côte nord-ouest.
L’Olympic National Park est donc un écosystème protégé. Et pas moins de 16 espèces animales ne sont présentes que dans cette région du monde. Pas  de chance pour nous, lorsque nous y étions nous avons juste croisé un cerf sur le retour d’une randonnée et quelques daims…

 

Olympic National Park

 

Les différents points d’intérêts de l’Olympic National Park

 

Hoh Rainforest

Il s’agit de la plus grande forêt humide tempérée du monde. On y trouve des décors impressionnants… A se croire en pleine jungle, la chaleur en moins. Dans l’Olympic National Park, la végétation est super dense et verdoyante, elle pousse partout. Sur le sol, les troncs, les branches…

 

Olympic National Forest

 

Ruby Beach

La Ruby Beach se trouve juste au début de l’entrée sud de l’Olympic National Park. Il s’agit d’une plage souvent brumeuse,  recouverte de bois flottés.

 

Ruby Beach Olympic National Park

Ruby Beach Olympic National Park

Ruby Beach Olympic National Park

 

Lake Crescent

Le Lake Crescent est l’un des plus beau lac de l’Olympic National Park. Ce dernier est vieux de plus de 7 000 ans, et la profondeur atteint parfois les 200 mètres…

 

Lake Crescent Olympic National Park

Lake Crescent Olympic National Park

Lake Crescent Olympic National Park

 

 

Marymere Falls

Si il y a une randonnée qu’on vous conseille dans le parc, c’est bien celle-ci !
Au départ de la Storm King Ranger station, il s’agit d’une randonnée dans la forêt, menant à une chute d’eau, la Marymere Falls, de plus de 30 mètres. La plupart des arbres sont recouverts d’une épaisse couche de mousse et de lichen. Des sapins géants peuvent atteindre 100 mètres de haut, avec des fougères gigantesques à leurs pieds…  Ces paysages impressionnants donne une ambiance assez mystérieuse à la forêt…
Cette petite randonnée fait environ 3 km aller retour, comptez environ 20 minutes pour arriver à la cascade.

 

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Marymere falls Olympic National Park

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Olympic National Forest

Marymere falls Olympic National Park

 

Hurricane Ridge

Changement de décor avec le Hurrican Ridge. Après avoir roulé une trentaines de kilomètres sur une route qui traverse les nuages… (On a d’ailleurs cru que notre voiture n’y arriverait pas ! ^^) Ce point offre une magnifique vue sur les Olympics Mountains et l’intérieur du parc.

Mont Olympe Olympic National Park

Mont Olympe

Point culminant des montagnes Olympiques, le mont Olympe atteint 2 432 mètres d’altitude. Comme on vous le précise plus haut, la route pour y aller grimpe pas mal, mais la vue panoramique en vaut la peine 😉 Nous y avons même croisé un cerf !

 

Mont Olympe Olympic National Park

Mont Olympe Olympic National Park

 

bon plan

Autres infos pratiques

 

Accès :

Situé dans l’état de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis, l’Olympic National Park est accessible par différentes entrées :

  • Au nord : Port Angeles, Hurricane Ridge, Crescent Lake et Sol Duc.
  • A l’ouest : Rialto Beach, Hoh Rain Forest, Kalaloch Beach.
  • Au sud : Queets, Quinault Valley/Lake Quinault.
  • Au sud-est : route d’accès à Staircase.
  • A l’est : route qui mène à Dosewallips (fermée en hiver).

Vous pouvez trouver une carte du parc ici.

 

Dates d’ouverture :

Le parc est ouvert tous les jours de l’année, 24h/24h.
En altitude, les routes sont généralement accessibles de début juin à début novembre, et les chemins de randonnées du 15 juillet au 1er octobre.

 

Tarifs :

L’Olympic National Park fait partie des parcs nationaux du pass America the beautiful (80$ l’année).
Sinon, les tarifs sont : 25$ par voiture (valide 7 jours), 15$ par moto, ou 10$ à vélo ou à pieds.

 

Restauration et hébergement :

Le parc dispose de plusieurs hôtels, et d’une quinzaine de terrains de campings. Même si la plupart sont ouverts toute l’année, comme souvent en été, on vous conseille de réserver à l’avance pour être sûr d’avoir une place.

 

Temps de visite :

Comptez au moins deux jours pour pouvoir le visiter sans vous presser.

 

Vous êtes sur Pinterest ?

N’hésitez pas à nous suivre sur notre compte Faistesvalises !
Vous pouvez même épingler cet article pour le garder bien au chaud 😉

Guide pratique de l’Olympic National Park

 

Et voilà, l’article sur l’Olympic National Park est terminé ! On espère qu’il vous aura plu, et peut-être aidé à organiser votre séjour !
A suivre, la suite de notre road trip, avec un passage par Glass Beach, en Californie. Et la traversée de la fameuse “Avenue of the Giants”

Vous aimerez aussi

Nous laisser un petit mot !