Home Canada Fais tes valises Weekly #15 – Les Rocheuses Canadiennes

Fais tes valises Weekly #15 – Les Rocheuses Canadiennes

Ecrit par Agathe 8 août 2016
ftv_weekly_15

Ca y est, on est sur la route du retour pour de bon ! Pour le woofing, ça tombe un peu à l’eau pour l’instant… C’est dommage, mais on a pas pu “prévoir” avant à quel moment on arriverait au Canada, et comme on est en pleine saison, et c’est dur dur de trouver quelque chose de bien où il y a encore de la place…  

 

Lundi

Après une petite pause organisation, on reprend la route vers Tofino, de l’autre côté de l’île de Vancouver. C’est un “petit village” assez touristique, réputé pour ses plages qui attirent les surfeurs. Comme il y a une petite trotte, on n’y arrivera que le lendemain.

 

Mardi – Parc MacMillan

Sur la route, on s’est arrêté dans le Parc MacMillan, où se trouve les plus gros arbres du Canada. (Mais à côté de ceux qu’on a vu aux Etats-Unis, et surtout au niveau de l’Allée des Géants, ils ont l’air tout petits ! ^^). A l’intérieur de la forêt, la végétation est tellement dense qu’il est presque impossible d’apercevoir le ciel.

 

cathedral grove ile de vancouver

cathedral grove ile de vancouver

 

Après cette petite marche, on reprend route en direction de Tofino, en passant par le Pacific Rim National Park, où il y a des kilomètres et des kilomètres de plages.

pacific rim national park reserve

pacific rim national park reserve

 

Une fois arrivé à Tofino, on s’y attendait, c’est un vrai village de hipster / bobo / peace and love, le tout avec plein de trucs touristiques (restaurants, hotels…). Le cadre est vraiment beau, on voit la mer, et des petites îles recouvertes de sapins de Douglas… Mais ce qui est con, c’est que pour accéder aux belles plages, il faut traverser les hôtels…

 

Tofino

 

On a ensuite repris le ferry dans la soirée, pour dormir sur Vancouver…

 

Mercredi

Encore une matinée organisation (et accessoirement, téléchargement de séries ! 😉 )

 

Jeudi

Après deux journées en conduisant plus de 6h par jour, nous voilà enfin arrivés dans les Rocheuses Canadiennes !
La route pour y arriver depuis Vancouver est une des plus belles que l’on aura eu du voyage… De Vancouver jusque Whisler, on avait une superbe vue sur la mer, avec plein de petites îles entièrement recouvertes de sapins. Et de Whisler jusque Jasper, de la forêt montagneuse avec quelques lacs par-ci par là.

 

route Jasper

route Jasper

 

Vendredi

C’est parti pour une journée dans le parc national de Jasper. Le parc est composé de deux routes, la fameuse « Promenade des Glaciers », (la route principale du parc, qui est dans plein de top 10 des choses à voir avant de mourir !) et la Maligne Lake Road.
On a préféré commencer par cette deuxième, pour garder le meilleur pour la fin.
Premier stop donc, le lac Medicine, un lac qui disparait.

 

Lac Medicine Jasper

 

Deuxième et troisième stop… pour des ours noirs ! On savait qu’il y avait dans les Rocheuses, mais de là à en croiser deux en l’espace de 30 minutes…

 

jasper national park

jasper national park

 

Au bout de la route, on a fait une petite rando le long du Lac Maligne, un des plus beaux lacs des Rocheuses.

 

Lac Maline Jasper

Lac Maline Jasper

Lac Maline Jasper

Lac Maline Jasper

Lac Maline Jasper

 

Et pour couronner le tout, le soir, on s’est trouvé un camping avec douche ! Yaaaay

 

road jasper

 

Samedi

On reprend la route du parc avec un passage par les Athabasca Falls, des chutes d’eau de 23m, et les Sunwapta Falls.

 

road jasper

Athabasca Falls Jasper

road jasper

Jasper

Sunwapta Falls Jasper

 

On a fini la journée par une petite rando sur un glacier à 2 000 m d’altitude (on avait du mal à respirer, c’était vraiment bizarre comme sensation !)

 

Rando Glacier Jasper

Rando Glacier Jasper

Rando Glacier Jasper

 

Dimanche

Après avoir bien profité de la douche et de l’eau courante au camping, on quitte le parc de Jasper pour aller dans celui de Banff, juste en dessous. C’est un des parcs les plus connus, et les plus visité du Canada (bonjour les chinois !)

 

Banff

Banff

Banff

 

En voyant que plein de camping étés déjà complets, on s’est dépêchés d’en réserver un pour le soir.
Une fois chose faite, on peut partir pour une rando au lac Peyto, une des plus rentables rapport temps de marche / effort / vue à la fin ! (Les rageux diront Photoshop ! :p Mais pas du tout… Les lacs ont vraiment cette couleur là dans cette région.) On aurait presque envie de s’y baigner, si on oublie que l’eau vient des glaciers, et qu’elle est à moins de 5°C :p Bon, on y a quand même mis les pieds, mais en 20 secondes à peine on ne les sentait plus !

 

Lac Peyto

Lac Peyto

 

On s’est ensuite rendu au Lac Louise, LA carte postale du parc. Sa couleur vert émeraude est due au limon (une poussière de roche), qui est entrainé dans l’eau de fonte du Glacier Victoria (la grosse montagne en arrière plan).

 

Lac Louise Banff

Lac Louise Banff

Lac Louise Banff

 

Et on a fini la journée par le Lake Moraine, encore un autre lac de Banff.

 

Lac Moraine Banff

Lac Moraine Banff

 

Sur la route du retour, deux trois grizzlis, pas très loin de la voiture. Autant les ours noirs, c’est mignon, ça à l’air tout doux et gentils. Autant les grizzlis, deux fois plus gros, ils ont pas l’air de rigoler ! Ca te fixe, tu vois ses grosses dents, et tu te dis qu’il te pète la vitre de la voiture d’un coup de patte. On veut même pas s’imaginer ce que c’est que d’en croiser en rando, sans la voiture pour avoir l’impression d’être « à l’abri ».

 

Banff bear

Banff bear

 

Après toutes ses émotions, direction le camping avec un p’tit barbeuc en prévision. A l’entrée, un panneau « camping full » suivi d’un « Grizzli in the area » (OMG), et cerise sur le gâteau… on nous a piqué notre site !
En fait ici beaucoup de campings fonctionnent sur le principe de l’honnêteté. Il faut choisir un site libre, prendre une petite enveloppe à l’entrée, la remplir avec notre immatriculation, mettre les sous et la déposer dans une boite prévue à cet effet. On doit ensuite mettre un petit coupon sur notre emplacement de camping, pour dire jusque quand on l’occupe.
Et là des gens s’étaient carrément installés, tentes et tout, sur l’emplacement qu’on avait pris (et payé…).

Heureusement, il y avait un ranger juste à côté, et après vérification, il a bien vu qu’on avait payé avant les gens… Mais comme ils disaient qu’ils n’avaient pas vu de papier (ah les bâtards !), et qu’ils étaient déjà complètement installés, barbecue allumé et tout, c’était compliqué de nous rendre notre site….
Il nous a donc dit qu’on pouvait aller s’installer un peu plus loin. C’était pas un endroit prévu pour le camping mais il dira à ses collègues qu’on peut y rester la nuit et de ne pas venir nous « expulser ».
Pas de barbecue donc… Mais après avoir longuement hésité à cacher une saucisse sous la tente des voleurs de site, pour que le grizzli vienne les manger, on s’est dit qu’au final on avait un emplacement encore mieux, au calme, et avec vue sur le lac…

Sur à peine trois jours dans les différents parcs des Rocheuses, on en aura croisé 7 en tout. On peut dire que ça grouille littéralement d’ours !

 

En résumé

 maps-s15

 

Et la semaine prochaine ?

Lundi, on visite Yoho, un dernier parc dans les Rocheuses, puis direction Calgary. Ensuite, on va recommencer à rouler des journées entières en direction de l’Est (le Canada, c’est grand ! et parfois les “points d’intérets” sont trèèès loins entre eux).

 

5 commentaires
0

Vous aimerez aussi

5 commentaires

BERNADETTE MARTIN 13 août 2016 à 15 h 53 min

waouh! magnifiques paysages..et les beaux babous….dites moi: qu’est ce que cette plaque en apparence métallique quadrillée? S’il reste de la place, prenez moi du bois flotté :p bises a vous deux et calinous aux babous !!! mouuaahh

Répondre
Agathe
Agathe 15 août 2016 à 23 h 14 min

On sait pas pourquoi, mais tous les arbres coupés étaient quadrillés comme ça, c’est peut-être pour oxygéner tout le tronc afin qu’il repousse 🙂

Répondre
BERNADETTE MARTIN 16 août 2016 à 0 h 19 min

merci Agathe 😉

Répondre
Maxime 3 juin 2017 à 0 h 57 min

Vous l’avez vraiment fait la saucisse ?

Répondre
Valentin
Valentin 25 juin 2017 à 14 h 59 min

Héhé non, justement ! On a hésité, mais le karma agit tout seul 🙂

Répondre

Nous laisser un petit mot !