Home Canada Assurer un véhicule pour un road-trip Canada-USA

Assurer un véhicule pour un road-trip Canada-USA

Ecrit par Agathe 12 mai 2016
Comment assurer vehicule roadtrip canada

Après avoir bien galéré pour trouver un véhicule (bon pas pour nous, mais pour la majorité des gens :p), vient la galère pour trouver quelqu’un pour l’assurer !

 

Avant tout, ce qu’il faut savoir : 

  • La majorité des assurances refusent de vous assurer, à partir du moment où vous avez l’intention de faire un road trip Canada-Usa. Et donc de ne pas être au Québec la majorité de l’année. 
  • Il est obligatoire d’être assuré pour pouvoir rouler. Au bout de 5 refus, une des 5 assurances est obligée de vous proposer quelque chose. Il faut juste lui forcer un peu la main. Et un organisme existe pour ça. (Voir plus bas dans l’article).
  • Si vous êtes à deux, mettez vous d’accord sur votre version du road-trip devant l’éventuel assureur. (Nombre de jours en dehors du Québec, nombre de kilomètres qui seront parcourus, etc)

 

1. Faire une demande de permis québécois

(facultatif, mais il vous sera plus facile et surtout plus rentable d’assurer le véhicule par la suite)

Pour faire un permis de conduire Québécois, il faut prendre rendez-vous en appelant la SAAQ, et s’y rendre avec :
– Un passeport français,
– Un permis de conduire français,
– La preuve que l’on est autorisé à rester au Canada pour au moins 6 mois. Donc votre PVT activé par exemple, qui normalement se trouve dans votre passeport.

Le temps d’attente pour avoir un rendez-vous peut aller jusqu’à un mois et demi… Prenez-vous y donc à l’avance ! Ce permis coûte 70$ l’année. Et est renouvelable le jour de votre date de naissance. Parfois, faire un permis Québécois permet d’avoir une réduction sur l’assurance.

Pour notre part, nous n’avons pas demandé de permis Québécois. On a préféré tenter sans, quitte à se rendre à l’évidence qu’il faudrait qu’on en fasse un par la suite.

 

2. Se préparer avant le “face-to-face” avec l’assureur

Même si j’avais déjà lu que c’était super dur de trouver un assureur qui veuille de nous dans le cas d’un road-trip, on s’est rendu chez un premier Desjardins un peu à l’arrache.
Une fois devant l’assureur, on lui a directement dit que nous étions en Airbnb, que nous avions un véhicule, qu’on allait partir faire un road trip Canada-Usa plusieurs mois, dormir dedans etc… Et l’assureur nous a tout de suite dit qu’il n’avait pas d’offre pour nous. Parce que de 1, on sortait du Québec plus de 10% de l’année. Et de 2, on a pas de logement fixe, pas de bail à nos noms…

Deuxième tentative infructueuse au téléphone. On nous répond la même chose. Petit coup de stress, on va jamais y arriver…

On s’est donc bien renseigné, et on a compris qu’il fallait qu’on joue sur les mots. Qu’on “mente par omission”… et la troisième fois fût la bonne !

 

3. Trouver une compagnie pour assurer la voiture

Si vous avez le cul bordé de nouilles, comme nous :
Une fois parés, nos versions accordées, on a pris de nouveau rendez-vous chez Desjardins. (Un autre, histoire de ne pas tomber sur le même gars !)

On s’est présenté en disant qu’on arrivait au Québec en PVT, qu’on logeait chez des amis et qu’on pouvait y rester autant de temps qu’on le souhaitait. (Adresse fixe : check !). On a ensuite dit qu’on venait d’acheter un véhicule. Et qu’on voulait l’assurer au Québec (Intention de rester majoritairement au Québec : Check !). Mais, que parfois, on aimerait bien, à l’occasion, visiter, se faire des week-end, hors Québec et Canada.

Bon, l’assureur n’est pas con, il est jeune comme nous, et le fait qu’on ait acheté une voiture 7-8 places alors qu’on est qu’à deux… Je crois qu’il a grillé qu’on avait pas du tout l’intention de rester au Québec ! Mais, on ne l’a pas dit clairement… Donc il a le droit de ne pas y prêter attention.

Le dossier se créé petit à petit, et vers le milieu on commence à parler des modalités. Combien de jours on peut être assurés hors Québec et Canada. En poussant petit à petit, on a réussi à obtenir 100 jours. Avec un maximum de 182 (on peut les appeler pour augmenter les jours). Mais l’assureur nous a expliqué que ça se joue sur la bonne foi, et que si on reste 2 jours de plus hors du Québec, c’est pas grave…

30 minutes plus tard, et ~480$ de moins en poche, on ressort assurés pour 1 an ! Avec nos papiers provisoires, les définitifs étant envoyés à l’adresse où nous logeons (c’est le seul moment où ils envoient quelque chose).

 

Bon à savoir : Il est aussi possible de demander une attestation de notre assurance française, comme quoi vous n’avez pas eu d’accident responsable pendant x années. Ce qui permettra peut-être de faire baisser le coût de l’assurance.

 

Et si vous avez vraiment la poisse :

Ce qui peut arriver, c’est que vous tombiez sur des assureurs pas cools, et que personne ne veuille vous assurer malgré tout. Dans ces cas là, pas de panique. Il faut dans l’ordre :

1) Vous trouver une adresse fixe, n’importe laquelle, où recevoir le courrier du contrat/facture. Que ce soit votre Airbnb, l’adresse d’un ami, ou même du vendeur de la voiture. Dans tous les cas, ayez l’air sûr de vous. Et ne dites pas que c’est temporaire.

2) Vous rendre chez les assureurs, avec permis de conduire, et carte d’immatriculation du véhicule. Faites-bien attention à leur laisser un numéro de téléphone où vous joindre.

A chaque fois que vous avez un refus, notez bien chronologiquement le nom de l’assurance, et le nom de l’agent qui vous a répondu. (En général des cartes de visites sont dispos sur leur bureau. Si c’est par téléphone, en général les agents fournissent leur nom sans souci).
Petite précision, si vous passez par les services d’un courtier en assurances, ce qui est fréquent ici, ça comptera pour un seul assureur. Et ce, quel que soit le nombre de compagnies qu’il aura contacté pour vous.

3) Quand vous aurez 5 refus, vous pourrez alors contacter Assurance Canada (514 288-4321 pour Montréal). Il suffit de leur expliquer que vous avez eu 5 refus. Et leur donner dans l’ordre les noms des assurances et agents.
Au Canada, être assuré est un droit. Assurance Canada va donc appeler le premier assureur que vous avez vu, et le forcer à vous faire une offre. 
Attention : l’assureur alors forcé risque de vous contacter au téléphone que vous avez laissé en faisant votre dossier. D’où l’importance du numéro que vous avez donné.

Cette procédure peut prendre 2 à 3 jours, le temps que Assurance Canada recontacte l’assureur et qu’il vous fasse une offre.

 

Et après ça… fini l’administratif, place aux vraies vacances !

8 commentaires
0

Vous aimerez aussi

8 commentaires

Antoine 9 octobre 2016 à 18 h 07 min

Hello,

Super, merci pour ce résumé des démarches. Je fais la même chose avec ma copine en avril 2017 mais ne restons que 2 mois et demi sur le continent américain. Est il de ce fait obligatoire d’avoir un PVT ou un ESTA suffit pour pouvoir acheter et assurer le van ?

Merci 😉

Antoine

Répondre
Agathe
Agathe 15 octobre 2016 à 12 h 39 min

Hello !

Si vous allez aux Etats-Unis, que ce soit 1 semaine ou 3 mois, il vous faut obligatoirement un ESTA.
Par contre, si vous achetez le véhicule et voulez l’assurer au Canada, le PVT n’est pas obligatoire, mais ça aide beaucoup 🙂

Répondre
raphael 10 mars 2017 à 11 h 26 min

Bonjour,
j’ai juste une petite question technique. Comment avez vous fait pour résilier votre assurance automobile ?

Répondre
FaisTesValises
FaisTesValises 16 avril 2017 à 10 h 27 min

Hello !
On a juste appelé Desjardins, et résilié par téléphone depuis la France, après la vente du véhicule. Aucun document n’était nécessaire 😉

Répondre
Ghaye Elise 16 juin 2017 à 16 h 34 min

Hello,
Merci pour cet article ! Super intéressant ! Nous sommes belges et nous faisons face à ce problème d’assurance aussi. Nous avons un van VW t3 qui arrive lundi à Halifax au Canada. Aucune assurance ne veut assurer notre véhicule. Je viens de lire votre article donc je vais appeler Desjardins aussi. Mais on n’est pas encore au Québec et nous n’avons pas de pvt. Donc la démarche sera peut-être d’autant plus difficile. Pensez-vous que l’on puisse souscrire à cette assurance par téléphone ? Merci à vous et bon trip 🙂

Répondre
Valentin
Valentin 18 juin 2017 à 9 h 26 min

Hello !
Oui, par téléphone je pense que c’est possible 🙂 Nous avons “résilié” notre contrat par téléphone en partant, et il n’y a eu aucun soucis.

Répondre
Ghaye Elise 20 juin 2017 à 22 h 59 min

Ok merci 🙂 et vous aviez une plaque québécoise ?

Répondre
Valentin
Valentin 22 juin 2017 à 10 h 09 min

Yep 😉 on nous en a donné une lors de l’immatriculation, et on l’a gardé après la vente.

Répondre

Nous laisser un petit mot !