Home Canada Canada – Dans ma valise, il y a …

Canada – Dans ma valise, il y a …

Ecrit par Agathe 13 avril 2016
valise partir 1 an

Comment faire sa valise pour un an au Canada ?

On a dû se poser cette question au moins 100 fois avant de partir… Pour ne rien oublier (ou presque), je me suis fait une petite liste quelques mois avant le grand départ, dans laquelle j’y ai ajouté les choses auxquelles je pensais au fur et à mesure.

Le lieu n’a pas rendu la tâche facile. Comme nous avions prévu de traverser le Canada et les Etats-Unis, tout en restant au minimum un an, il fallait prévoir aussi bien des vêtements pour l’été, que pour l’hiver, la pluie, la neige…. En gros, pour des températures pouvant aller de -30°C à 35°C. Ca faisait bizarre de devoir prendre aussi bien un maillot de bain et des lunettes de soleil, que des sous-vêtement thermolactyl et une grosse parka !

Heureusement, un partenariat entre le site pvtistes.net et la compagnie aérienne Air transat nous a permis de bénéficier gratuitement d’un bagage de 17 kilos supplémentaire en soute, soit 40 kilos par personne au lieu de 23.

 

Le sac

Tout d’abord, première difficulté : Tout devait pouvoir tenir dans un sac (ou 2, vu qu’on est limité à 32 kilos par sac en soute pour l’avion).

On avait déjà acheté des sac à dos 30 et 50 L pour partir au Sri Lanka, mais il fallait sans arrêt les vider entièrement si on avait besoin de quelque chose qui se trouvait au fond. Pour dix jours, ça va, mais pour tous les jours, pendant 1 an, je savais d’avance que j’allais vite en avoir marre… J’ai donc pris un gros sac 80L de l’armée, que j’ai trouvé dans un stock americain.

Ces sacs là sont super résistants ! La toile utilisée n’est pas la même que la toile des sacs que l’on peut trouver chez Décathlon ou en magasin de bagages… et les fermetures éclaires sont épaisses et solides. Ils sont pour la plupart unis, d’une couleur foncée, donc peu salissants. Et en plus, ils sont très très bien foutus. Une grande ouverture sur le dessus pour pouvoir retrouver facilement ses affaires sans avoir à tout sortir, et la possibilité de le porter aussi bien en sac à dos, qu’en bandoulière (bon, avec 40 kilos dedans je doute en être capable) ou à roulettes. Le tout avec des poches latérales bien placées pour pouvoir ranger les choses à toujours avoir sous la main.

Et puis ce qui est pratique avec un sac “mou”, c’est qu’il est plus facile à écraser / tasser / ranger, puisqu’il se déforme, contrairement à une valise “en dur”.

En plus de ce premier sac,  j’ai pris celui de 30L du Sri Lanka pour y mettre les affaires que je n’utiliserais pas tous les jours, mais qui ne pouvait plus rentrer dans le premier (limite de 32 kilos).

Et enfin un petit sac en bandoulière (offert par mes super collègues :D), avec les affaires que je ne voulais pas mettre en soute dans l’avion. Mon appareil photo et objectifs par exemple.

 

Les vêtements

C’est maintenant que les choses sérieuses commencent…  Comme je le disais plus haut, j’ai commencé à penser aux affaires que j’allais prendre, quelques mois avant de partir. Ca m’a permis d’acheter au fur et à mesure ce qu’il me manquait, et surtout prendre mon temps, pour ne pas prendre n’importe quoi à la va vite.

J’ai essayé de prendre uniquement des basiques, de façon à pouvoir porter tout avec tout. Pour par exemple ne pas ne pas pouvoir mettre tel pull parce que tel tee-shirt est au sale, ou tel jean, car je n’ai pas les chaussures qui vont avec. Il fallait également que ce soit des vêtements dans lesquels je me sente bien, légers, et faciles à laver. Donc exit le pull chaud en laine qui pèse 2 kilos et qui met 3 heures à sécher une fois lavé… Mais ça c’est juste parce que je suis une fille, parce que Valentin, lui, il a juste prit un peu de tout et hop, en 10 minutes la valise, elle est faite ! xD
Pour finir, j’ai également pris quelques accessoires pour quand même ressembler à une fille de temps en temps, comme deux vernis à ongles, deux rouges à lèvres, des bandanas, et quelques bijoux.

 

Voici donc la liste :

Les bas : 

  • 1 slim noir, 1 slim bleu clair, 1 slim gris,
  • 1 paire de collants épais,
  • 1 caleçon thermolactyl (degrés de sexytude 300%), qui peut servir de bas de pyjama en hiver,
  • 2 shorts en jean.

 

Les hauts :

  • 3 débardeurs (bleu, noir, marinière)
  • 4 tee-shirts manches courtes en coton (gris, noir, kaki, et marinière),
  • 4 tee-shirt manches longues en coton (2 noirs, gris, kaki),
  • 4 tee-shirts manches longues thermolactyl degrès 4 (quand je vous dis que les -30°C ne me font pas peur :p)
  • 1 chemise en jean qui ne se froisse pas trop,
  • 3 pulls cachemire fins  (noir, gris, bleu marine)
  •  1 sweat, 1 pull en laine, 1 polaire.

Des sous-vêtements :

  • hauts, bas,
  • 8 paires de chaussettes +  5 très chaudes,
  • 2 pyjamas.


En plus :

  • 1 veste fine pour l’été,
  • 1 doudoune en duvet qui se plie très facilement et qui ne prend pas de place. Très pratique pour la mi-saison, et qui peut également se porter en dessous d’un manteau,
  • 1 parka,
  • 1 grosse écharpe grise qui peut aussi faire office de plaid.
  • 1 paire de gants d’hiver,
  • 2 bonnets,
  • 1 maillot de bain, 1 drap de plage fin de chez Hema, 1 paire de lunettes de soleil,
  • 1 paire de tong (pratique pour prendre sa douche quand le sol n’est pas très propre…), 1 paire de sandales, 1 paire de baskets New Balance, 1 paire de bottes rembourrées pour l’hiver, 1 paire de chaussures de marche (avec des semelles de compet’ en gel pour pas faire chier Valentin parce que j’ai mal aux pieds !)

 

Autres

Trousse de secours :

  • Spasfon,
  • Spifen,
  • Désinfectant,
  • Antibiotiques à spectre large,
  • Pansements, petits ciseaux,
  • Crème anti-inflammatoire,
  • Biafine (Sympa la peau de rousse!),
  • Crème solaire,
  • Couverture de survie,
  • Stick anti-moustique,
  • Huile essentielle de tee-tree (Elle a un fort effet antiseptique, l’idéal pour les petits boutons. Peut aussi servir en cas de début de cystite. Il suffit de mélanger quelques gouttes à une huile comme de l’huile de coco et appliquer en massage au niveau du bas ventre.),
  • Huile essentiel oil-base : top pour les rhumes et infection respiratoires.

Trousse de toilette :

  • Pince à épiler, coupe-ongles,
  • Petite brosse à cheveux, élastiques, barrettes,
  • Huile d’avocat (comme crème hydratante, quelques gouttes suffisent), huile d’argousier (pour les cheveux)
  • Shampooing sec, shampoing, après-shampoing,
  • Brosse à dent, dentifrice,
  • Déodorant pierre d’alun,
  • Démaquillant,
  • Disolvant,
  • Cotons lavables, coton-tiges,
  • Mini sèche-cheveux pliable, ciseaux + peigne pour couper les cheveux de Monsieur !
  • 1 épilateur éléctrique, 1 rasoir.
  • Quelques petits formats de gommages et soins pour le visage.
  • Maquillage (j’veux bien la jouer “à l’aventure”, mais on va essayer de ne pas faire fuir le chéri 😉 )

 

Pratique

  • 2 serviettes en micro-fibres décathlon (une pour le corps et une pour les cheveux),
  • 2 gants de toilettes en micro-fibres,
  • 1 kway,
  • Savon de marseille, aussi bien pour se laver, que pour faire la lessive ou la vaisselle en pleine nature sans polluer.
  • Kit de couture,
  • Petits carnets (pour prendre des notes et faire des listes, ma spécialité !),
  • Guides de voyages, cartes routières,
  • Lampe frontale,
  • Popotte 4 personnes (1 casserole, 1 poêle, 1 passoire, 4 assiettes et tasses, 2 fourchettes et cuillères, le tout assemblé de façon à ce que tout rentre dans la casserole).
  • 4 torchons, 1 planche à découper, 1 spatule en silicone,  1 petit ouvre-boîte.
  • 2 cadenas,
  • 1 couteau suisse, 1 couteau comme Bear Grylls !
  • 1 trousse (stylo, petit ciseaux…),
  • 2 guirlandes lumineuses à piles (pour une ambiance cosy cosy dans la voiture ! Ou juste pour ne pas rester dans le noir complet à partir de 19h…),
  • pinces à linges,
  • 1 corde,
  • 1 duvet -5°C, drap de viande, masque de nuit (pour pouvoir dormir si il y a de la lumière)
  • 1 tote bag (pratique pour mettre toutes ses affaires pour aller prendre une douche)

 

Côté “technologies”

  • Adaptateurs prise USA – Canada
  • Adaptateur voiture 12 V
  • GPS
  • Appareil photo, chargeurs, câbles, 3 cartes mémoires, 2 batteries supplémentaires.
  • Macbook Pro, chargeur, clé usb.
  • Go pro, chargeurs, 2 batteries supplémentaires, câbles.
  • Drone Parrot Bebop, hélices et 2 batteries supplémentaires, chargeur, câbles.
  • Iphone 6, chargeur.
  • Samsung style nokia 3310, chargeur.
  • 1 batterie de secours 20 000 A (le top pour charger l’appareil photo, ou le téléphone quand on n’a pas d’électricité pendant plusieurs jours)

 

Documents

  • Passeport,
  • Permis de conduire international, permis de conduire français (sans lui le permis international n’est pas valide),
  • Attestation de fonds,
  • Autorisation de voyage ETSA et ETA,
  • Liste des numéros importants (banque, assurances…).

 

On vous fera sûrement un article à la fin de notre PVT, avec ce qui nous a manqué, ou au contraire ce qui ne nous a pas servi.

En espérant que cette liste puisse vous être utile si jamais vous voulez faire ce genre de road-trip ! Et si comme nous vous prévoyez un road trip Canada / Usa, n’hésitez pas à aller faire un tour sur nos articles sur comment acheter et immatriculer un véhicule au Québec, et comment réussir à l’assurer !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

maxime 2 juin 2017 à 22 h 10 min

J’aime découvrir les blogs de voyage 15 ans après le départ ^^

En tout cas, impressionné par le degrés de préparation. C’est tellement de boulot.

Répondre

Nous laisser un petit mot !