Home Canada PVT Canada – Formalités avant de partir

PVT Canada – Formalités avant de partir

Ecrit par Agathe 7 février 2016
formalites pvt canada

Démissions signées, préavis de bail posé, meubles presque vendus. Voilà maintenant le moment le moins marrant de l’aventure après l’obtention de notre PVT Canada… S’occuper des démarches administratives nécessaires avant le départ. Yaaaaay ! Heureusement nous avons eu plusieurs mois pour nous préparer, et penser à toutes les choses à faire avant de partir. Mais certains ont beaucoup moins de temps, et doivent faire toutes les démarches qui vont suivre, en seulement quelques jours !

Les voici en bref (puis détaillées une par une dans la suite de l’article) :

  • Réserver les billets d’avion
  • Résilier ses différents contrats
  • Donner des procurations
  • Appeler les impôts pour les prévenir que vous partez à l’étranger
  • Appeler la sécurité sociale pour leur dire que vous partez à l’étranger
  • Faire une demande d’entrée au Canada : AVE
  • Souscrire une assurance voyage
  • Demander une attestation de fond à la banque

Facultatif en fonction de votre voyage et de la façon dont vous avez quitté votre poste :

  • Faire une demande de permis de conduire à l’international.
  • Faire une demande d’entrée aux Etats-Unis : ETSA.
  • Appeler Pôle Emploi pour qu’il gèle vos droits

 

 

Réserver les billets d’avion

 

Réserver les billets d’avion. Sachez que dans le cadre de l’Expérience Internationale Canada (EIC : PVT, jobs d’été ou stages), le site Pvtistes.net a un partenariat avec la compagnie Airtransat, et vous pouvez bénéficier de 17 kilos supplémentaires en soute en réservant via leur site. Un total donc de 40 kilos, au lieu de 23.

Nous avons choisi des billets Eco max.  Ils sont un peu plus chers que les billets Eco classiques (comptez environ 90€ supplémentaires), mais permettent de modifier la date de retour sans coût supplémentaire jusqu’à 24h avant la date fixée. Par exemple, nous avons pris nos billets de retour pour le 6 janvier 2017, il nous sera donc possible jusqu’au 5 janvier 2017 de les modifier, et les déplacer au 6 janvier 2018. (La nouvelle date dépendra des dates déjà disponibles à la vente). C’est le seul moyen que nous avons trouvé pour avoir des billets aller-retour espacés de plus d’un an. Vous avez également l’option qui est d’acheter uniquement le billet aller, puis un an après le billet retour, mais cela revient presque deux fois plus cher !

 

Résilier ou suspendre ses différents contrats

 

Téléphone, mutuelle, assurances…  Ce site propose de le faire pour vous, il suffit juste de remplir différent formulaires et de s’affranchir du prix de l’envoi en recommandé.

 

Donner des procurations

Avant de partir, pensez à donner des procurations à vos parents ou proches, pour un peu près tout. Poste, banques… Vous pouvez trouver un exemple de procuration à adapter selon vos besoins ici. On sait jamais, vous pourrez peut-être en avoir besoin, et c’est plus pratique de s’en occuper avant le départ qu’une fois au Canada.

 

Appeler les impôts pour les prévenir que vous partez à l’étranger.

Le numéro pour les joindre est le 0 810 467 687. Il n’est malheureusement pas possible de donner procuration à quelqu’un pour votre déclaration d’impôt… Cependant il est possible de demander une dématérialisation totale. C’est à dire que vous ne recevrez plus de déclaration papier, tout se passera en ligne. Il suffit d’un accès à internet aux alentours du 20 avril (date d’ouverture des déclarations en ligne).

 

Appeler la sécurité sociale pour leur dire que vous partez à l’étranger

 

Sachez qu’au bout de plus de 12 mois passés à l’étranger, vous n’êtes plus couvert par la sécurité sociale lors de votre retour en France. Pour retrouver vos droits une fois de retour, il faudra trouver un emploi, être étudiant, ou si vous avez droit au chômage vous inscrire à Pôle Emploi comme demandeur d’emploi. En revanche, si vous partez moins de 12 mois, alors vous serez toujours affiliés à la sécurité sociale en rentrant à condition de retrouver une situation qui donne droit à la sécu : étudiant, salarié ou demandeur d’emploi. Le numéro pour les joindre est le 36 46 (numéro payant 0,6 cts la minute, pour un service publique, normal !).

J’avais pourtant bien prévenu… mais en rentrant je me suis rendue compte que mon numéro de carte vitale n’était plus valide (ce qui arrive quand quelqu’un est déclaré mort… LOL. Bref, après des mois d’appels / paperasse plus tard, tout est rentré dans l’ordre !

 

Faire une demande d’entrée au Canada : AVE

Le formulaire à remplir pour faire une demande d’entrée au Canada : AVE sur le site de l’ambassade, disponible ici. À compter du 15 mars 2016, tous les voyageurs des pays autres que les États-Unis qui n’ont pas besoin de visas pour entrer au Canada comme la France, la Belgique et la Suisse devront se procurer un AVE avant de prendre un vol vers le Canada pour leur permettre d’entrer au pays. L’AVE coûte 7 $ canadien par personne et est valide pour une durée de cinq ans. Généralement, la demande d’AVE est approuvée dans les quelques minutes suivant la demande.

Si vous prévoyez de passer par les Etats-Unis, il faut là aussi faire une demande d’entrée dans le territoire : ETSA. Pour le demander, il suffit de remplir ce formulaire, en ligne, ou lors de l’arrivée dans le pays (aéroport ou frontière). L’ETSA coûte 14 $ américain par personne et est valide pour une durée de deux ans, mais n’est valable que pour des séjours de moins de 90 jours consécutifs. En ligne, l’acceptation de cette demande prend quelques jours.

 

Souscrire une assurance voyage

Comme on vous en a parlé dans notre article sur l’obtention d’un PVT au Canada,  la durée de souscription de cette assurance déterminera la durée de validité de votre PVT. Par exemple, si vous souscrivez 6 mois d’assurance, à l’entrée dans le territoire l’agent d’immigration vous validera votre PVT pour une durée de 6 mois.

Vous pouvez trouver de nombreux tableaux comparatifs sur le net, tel que ce comparatif des assurances PVT particulièrement détaillé. Après plusieurs comparaisons, nous avons choisi l’assurance Globe Partner. Avec le site pvtistes.net, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 10%. Ce qui nous fait un total de 712,80 € par personne pour deux ans de souscription (soit 29,70 € / mois). Apparement, (on vous dira ça si jamais c’est le cas) si on rentre plus de deux mois avant la fin de souscription, on peut se faire rembourser des mois restants sur demande. Ce qui peut-être bien pratique par exemple si vous rentrez au bout d’un an.

Petite astuce : Il est possible de payer en 3 fois, à condition de payer par chèque à un mois d’intervalle (le premier chèque sera encaissé dès réception, puis le second le mois suivant et le troisième le mois d’après). Mais attention, l’attestation d’assurance sera envoyée dès réception des trois chèques. Le dernier devra donc être encaissé au maximum deux mois avant le départ. Cela signifie que vous devrez effectuer votre souscription au minimum 4 mois avant votre départ.
On pourrait être tenté de se contenter de notre assurance visa premier ou mastercard gold, mais ces assurances ne couvrent que pour un séjour de moins de 90 jours.

 

Demander une attestation de fonds à la banque

Lors du passage à l’immigration, vous devez présenter un relevé de votre compte bancaire daté d’une semaine avant votre départ pour le Canada. Le relevé doit nettement démontrer que vous avez les fonds suffisants dans votre compte bancaire pour subvenir à vos besoins durant les trois premiers mois de votre séjour au Canada (2 500 $ CAN + environ 700 $, de quoi payer un billet de retour si jamais vous ne l’avez pas encore réservé). Ça peut être l’occasion de demander les frais bancaires pour les retraits et/ou paiements à l’étranger. Et voir comment vous organiser pour ne pas être embêté pendant votre voyage (plafond de retrait / paiement par semaine et par mois, si jamais vous bénéficiez actuellement d’un compte spécial moins de 25 ans, et que vous allez les avoir pendant votre séjour etc…). On vous a écrit un article sur Revolut, la solution que nous avons trouvé pour ne pas avoir de frais sur nos paiements à l’étranger.

 

Faire une demande de permis de conduire à l’international

Si vous prévoyez de conduire au Canada, vous aurez besoin d’un permis de conduire international. Pour en faire la demande rien de plus simple, il faut télécharger et imprimer ce formulaire. Et le renvoyer avec une photo d’identité. La durée entre la demande et la réception du permis est d’environ un mois.

 

Appeler Pôle Emploi pour qu’il gèle vos droits

 Avant tout il faut savoir qu’il n’est pas possible / pas légal, de toucher le chômage à l’étranger. Donc si vous avez suffisamment travaillé avant de partir pour toucher le chômage (610 h minimum de travail au cours des 28 derniers mois), il faut prévenir Pôle Emploi de votre départ, et ainsi ils pourront geler l’ensemble de vos droits pour que vous les retrouvez à l’identique dès votre retour en France. Ces derniers peuvent être gelés pour une durée de 3 ans + la durée de votre indemnisation. Par exemple, si vous avez droit à 1 an d’indemnisation, vous pourrez donc les geler pendant 4 ans.

 

Un dernier check-up chez le médecin / dentiste et il ne nous reste plus qu’une chose à faire, et pas la plus simple…  nos valises ! 😉

Vous aimerez aussi

Nous laisser un petit mot !